Comment captiver un public pendant une heure et demie quand chacun est derrière son écran ? Nous avons expérimenté plusieurs méthodes pour rendre notre BrusselArt Toernée aussi interactive que possible.

  1. Trombino-troboscope (jeu de mouvements visuel)
    Ce brise-glace crée une dynamique visuelle en jouant avec la mise en marche et l’arrêt de la caméra. Au début, tous les participants éteignent leur caméra, puis le présentateur pose une question. Les participants allument (brièvement) leur caméra pour répondre « oui », ou la laissent éteinte pour dire « non ». Variez le type de questions : drôles/ sérieuses/ surprenantes/… Important : assurez-vous que tout le monde est bien en mode de visualisation de la galerie. Cette méthode fonctionne bien avec un grand groupe de participants.
  2. Tour de table/présentation (réflexion active)
    Activez les participants avec un tour de présentation classique. Posez des questions simples comme « Quel est votre nom ? » ou « Où travaillez-vous ? » La première personne à se présenter peut passer le mot au participant suivant et lui poser une question supplémentaire. Cette personne se présente ensuite, répond à la question supplémentaire et présente à son tour quelqu’un d’autre. De cette façon, chaque participant est activement impliqué dans la conversation.
  3. Outil digital : Padlet
    Un padlet est un « mur virtuel » sur lequel on peut afficher toute sorte de documents afin de les partager : textes, images, enregistrements audio, vidéos, urls de pages Internet. Pendant le BrusselArt Toernée, nous avons utilisé Padlet pour regrouper l’ensemble du programme et des conférenciers de manière visuellement attractive. Voici ce que cela donnait.
  4. Brève évaluation et utilisation de la fonction de tchat
    La fonction de tchat est un outil utile qui permet aux personnes de poser des questions sans interrompre un orateur, de partager des informations supplémentaires ou de signaler un problème technique. Vous pouvez également l’utiliser pour évaluer la session en ligne : par exemple, vous pouvez demander aux participants de décrire la session en trois mots clés dans le tchat. L’avantage est triple : cela vous laisse temps de souffler en tant que modérateur, les participants utilisent activement la fonction de tchat et vous recueillez des commentaires/feedback intéressants.

Photo © Unsplash